Fav RSS deviantart tmblr ko-fi EN

F.A.Q.

  1. La « volte-face du Flamant Rose », quoi qu'est-ce ?
  2. Phoenix Wright ? Ace Attorney ?? Mais je ne connais pas du tout ce truc moi ! Je ne vais rien comprendre à votre histoire !!
  3. Pourquoi est-ce que vous abrégez ça « PFT » ?
  4. Pourquoi avoir choisi de le faire en BD plutôt que d'en faire un jeu avec les émulateurs de « fancase » ?
  5. À quel rythme allez-vous publier votre BD ? Vous en êtes où de l'avancement ? Je veux la suite !

1. La « volte-face du Flamant Rose », quoi qu'est-ce ?

Avant tout, la volte-face du Flamant Rose (abrégé PFT – cf. n°6) est une « fancase » (ou « enquête de fan », pour les francophones) reposant sur l'univers de la série des jeux vidéos Ace Attorney, mettant en scène Phoenix Wright, avocat en costard bleu à la coupe de cheveux improbable.

Tout a commencé en 2012, avec le concours de personnages de Court-Record, site web dédié à la saga : nous créons le personnage de Marco Médien, de même que toute l'affaire dans laquelle il apparaît (au poste de témoin clé) ainsi que la constellation de protagonistes qui l'accompagne, nécessaire à toute enquête à la Phoenix Wright. Nous nous étions tellement amusées sur ce projet que nous avons décidé de le poursuivre plus en profondeur afin de le réaliser en bande dessinée. Il s'agit donc d'une histoire originale, inventée et réalisée à quatre mains (faisant toutefois intervenir certains personnages principaux, concepts, et décors issus des Ace Attorney).

2. Phoenix Wright ? Ace Attorney ?? Mais je ne connais pas du tout ce truc moi ! Je ne vais rien comprendre à votre histoire !!

Point d'inquiétude les amis ! Car en écrivant cette BD nous avons essayé de faire en sorte que même nos lecteurs les plus néophytes en la matière puissent profiter de cette histoire. Ainsi, même sans rien connaître des Ace Attorney, vous pourrez tout de même profiter de cette enquête policière en milieu théâtral pimentée à la sauce procès farfelus. Bien sûr, les références sont plus faciles à reconnaître et apprécier lorsqu'on est connaisseur, mais nous espérons que cela ne vous empêchera pas de profiter de l'histoire !

À noter : si l'action se situe après la fin du troisième opus de la série : « Trials & Tribulations », elle ne contient toutefois aucun spoiler majeur sur le contenu des jeux.

3. Pourquoi est-ce que vous abrégez ça « PFT » ?

« PFT » est l'abréviation de « Pink Flamingo Turnabout », le titre anglais de cette affaire. Car il ne faut point oublier que cette enquête à été créée pour être montrée sur un site anglophone, d'où un effort de traduction obligé de certains noms, dont le titre. (Et aussi parce que ça fait moins de lettres et plus joli que VFdFR comme abréviation.)

4. Pourquoi avoir choisi de le faire en BD plutôt que d'en faire un jeu avec les émulateurs de « fancase » ?

Heeeem. C'est une très bonne question. On va dire que c'est en partie pour des raisons pratiques, et en partie par choix personnel !

5. À quel rythme allez-vous publier votre BD ? Vous en êtes où de l'avancement ? Je veux la suite !

PFT est un projet BD plutôt ambitieux : nous prévoyons entre 260 et 270 pages au total, ce qui représente une quantité de travail assez imposante. Mais ce qui nous motive avant tout, c'est le plaisir qu'on prend à le faire, et nous n'avons aucunement envie de nous forcer à l'avancer jusqu'à en être dégoûtées ! (Nous avons aussi chacune une vie à côté, et en général on préfère dormir la nuit...) La publication avancera donc à son propre rythme, de façon aussi imprévisible que les apparitions de Marco.

Alors prenez une gaufre à la crème en attendant !